Previous Page  4 / 56 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4 / 56 Next Page
Page Background

4

Mines Alès

Formation

La révolution pédagogique

, à la rentrée de septembre,

voit une transformation significative du premier semestre

de première année : pédagogie par projet, pédagogie

inversée,apprentissageenautonomie,utilisationde

moyens numériques... Parmi les innovations

majeures de cette transformation, citons

également le monitorat : des élèves

ayant des compétences avérées

peuvent soutenir d’autresélèvesde

formation généraliste et de

formation

par apprentissage dans certaines matières. À n’en pas

douter, les élèves sont beaucoup plus impliqués et sont

devenus acteurs de leur formation !

Le recrutement en première année de la formation d’in-

génieurs généraliste s’est effectué sur le

nouveau

concours commun Mines-Télécom

regrou-

pant 14 écoles. Ce concours est organisé par

Mines Alès et Télécom Sud Paris. 16 562

candidats inscrits à l’écrit, 9 017 admis-

sibles, 5 739 présents à l’oral pour les

écoles.170 places offertes pour l’école

pour 184 admis. Ce concours a drainé

1 047 candidats supplémentaires par

rapport à l’ancien concours commun

des écoles des mines. Il a surtout gran-

dement amélioré notre visibilité auprès

des élèves de classe préparatoire.

ESSENTIEL 2016

Monitorat

Recherche

Soutien élèves

Création support

Assistant cours

Révolution

pédagogique

InstitutMinesTélécom

Réalisation école desmines d’Alès●DE-DIRCOM● ImpressionAlès-Tirage● novembre2016

Contact :

james.ollivier@mines-ales.fr http://mines-ales.fr

Destination : efficacité, autonomie, plaisir

3 cours classiques isolés :

mécanique des fluides

thermotechnique

électrotechnique

mise en cohérence au

service d’un projet

nvironnement de la

rmation, cadre de vie

ocaux agréables et

onctionnels (travaux de

roupe)

ide aux élèves en difficulté

nforcer la cohésion

seignants élèves

ment durable

sens (éthique de

le savoir vivre en

anagement, cycle de

cts environnementaux,

onomiques

nalyse lors des séjours

et personnel

aux

Élèves & enseignants

coconstruisent une

pédagogie

P

r

oj

e

t

S

U

M

B

A

:

c

o

n

t

e

x

t

u

a

l

i

s

e

r

,

d

o

n

n

e

r

d

u

s

e

n

s

gogie internationale

ation à l’interculturalité

enter la pratique de

is dans les enseignements

nances)

ier les séjours académiques

ger

Évaluation

Évaluation des capacités des

étudiants

Référentiel en début de cours

Diversité des évaluations pour un

même cours

Évaluation par les pairs

Autoévaluation

Évaluation de l’enseignement par les

étudiants

Retours plus simples, plus directs…

Bilan systématique entre élèves et

enseignants

Réduction du transmissif :

pédagogie action

Énergie : apprentissage par projet

et par problème

Maths : utilisation d’un MOOC IMT

en statistiques

Informatique : pédagogie inversée

Management : une simulation

d’entreprise

Objectifs

Pas plus de 15 h/semaine de

cours TD traditionnels

30 % des volumes

actuels transformés en

pédagogie action

Partenaires internationaux

263

ingénieurs

diplômés le

3 décembre, sous

la présidence

de Patrick

POUYANNÉ,

président-

directeur général

du groupe

TOTAL, président

du conseil

d’administration

de Mines Alès.

L’année

2016 a vu la mise en

place de la

direction des

formations par apprentissage

au sein de l’école. Cette

organisation a pour but de traiter

de manière plus efficace certaines

actions qui se retrouvent dans chacune

de nos spécialités (communication,

recrutement) et de mettre en place

des rapprochements de pratiques

(tutorat, enseignements de

première année).

331 nouveaux élèves et apprentis

ont

été recrutés, dont 184 sur concours Spé,

49 en admission sur titres pour les forma-

tions d’ingénieurs généralistes, 95 en forma-

tion par apprentissage et 3 en formation continue

diplômante. Ce total est en nette progression.

Le monde industriel évolue, l’école également.

Les

départements d’enseignement

dans le domaine

des risques et de l’environnement-énergie fusionnent

pour assurer une formation encore plus cohérente par

rapport au besoin industriel. Création également d’un

département d’enseignement dans le domaine des res-

sources minérales.

Dans le domaine des

partenariats

, une convention de

double diplôme a été signée entre Mines Alès et l’école

d’architecture de Montpellier. Les échanges pourront se

faire de manière réciproque entre les établissements.

L’École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier

et Mines Alès ont signé un accord-cadre de collaboration.

Pour l’enseignement, des élèves de l’école de Chimie ont

la possibilité de participer aux missions de terrain de Mines

Alès. Un accord de doubles diplômes sera signé en 2017.

COLAS

a renouvelé sa confiance à Mines Alès et signé

une nouvelle convention de partenariat, le 19 octobre.

Mines Alès et Mines Douai ont

créé l’institut du Génie civil.

Cette structure commune de

pilotage permettra d’asseoir

de manière significative leur

positionnement en matière de

recherche et d’enseignement

dans le domaine du génie ci-

vil. D’autres écoles des Mines,

de même que le Centre des

Hautes Études de la Construc-

tion ou encore l’Institut Supé-

rieur du Bâtiment et des Tra-

vaux Publics, ont manifesté

leur intérêt pour prendre part

à cette démarche.